Cabinet de Psychanalyse 
d'Olivier GUILLOUET 

Gare Saint-Lazare (Paris 8e)

Si vous lisez ceci, vous vivez probablement un moment particulier de votre vie, où l'accompagnement d'un thérapeute vous serait bénéfique.

La difficulté rencontrée peut trouver sa source dans l'environnement personnel (turbulences affectives, traumatisme, crise du milieu de vie, sensation de vide) ou professionnel (burn-out, sentiment de non-accomplissement). 

Dans tous les cas, l'accompagnement thérapeutique devient pertinent par la prise de recul qu'il permet. Le premier pas consiste souvent à accepter l'idée et le bénéfice pour soi-même d'une aide extérieure bienveillante. C'est notamment pourquoi le premier rendez-vous n'est pas payant : il s'agit d'un choix éthique, pour vous permettre de juger librement si l'approche et le thérapeute vous conviennent.


En échangeant avec vous sur ce que vous vivez,  sur vos ressentis, il est possible de mettre rapidement des mots sur les maux, afin d'identifier les blocages et d'agir sur eux. Car l'objectif est bien de traiter la cause et non les conséquences des problèmes. En travaillant aux prises de conscience, le travail proposé a pour finalité d'installer un mieux-être durable, ancré dans la réalité du quotidien, respectueux de soi et des autres. 


Situé à 2 minutes de la gare St Lazare, le cabinet est un lieu calme et rassurant, en rez de chaussée. Il permet de se recentrer et de se redonner la priorité. 


Les consultations sont individuelles et se réservent en ligne sur Doctolib ou par téléphone.


En savoir plus sur :

- La démarche thérapeutique : cliquez ici
-
Les règles éthiques : cliquez ici
-
Le thérapeute : cliquez ici

Accompagner les autres sur la voie de leur guérison

Différentes situations que vous rencontrez peut-etre :

Le "trou d'air"

Souvent inattendu et impossible à expliquer,  il est la conséquence d’un évènement dont la portée n'a pas été identifiée, ou d’une souffrance professionnelle qui dure, pouvant mener à la cassureSa survenance est souvent violente et inattendue. 

La situation répétitive

Comme un disque rayé, une situation se répète sans fin, parfois depuis longtemps : enchainer des histoires amoureuses identiques (et les séparations qui vont avec), les emplois sans stabilité,... Ces situations tournent en boucle, sans trouver d'issue. 

Le vide en soi

Ce sentiment est souvent vécu dans une incompréhension totale : il se rapproche d'une page blanche, non écrite, de sa propre histoire. Comme si quelque chose n'avait pas été vécu, il y a un manque, un  vide insondable à l'intérieur de soi, qui s'accompagne couramment d'une profonde tristesse (on peut alors avoir l'impression d'être seul au monde, et incompris).    

Le mal-être

Pouvant atteindre différents degrés d'intensité, il résulte souvent de relations humaines vécues dans le conflit, de la difficulté à trouver sa juste place ou de l'impossibilité de s'adapter à une situation.  

La crise du milieu de vie

Elle s'invite chez beaucoup d'individus aux environs de la quarantaine, de manière soudaine, les laissant les bras ballants, alors que toutes les étapes qui devaient normalement conduire au bonheur ont été franchies (famille, situation professionnelle, statut social, possessions matérielles, etc). Redonner du sens à sa vie devient essentiel. 

Les addictions

Les addictions, quelles que soient leurs expressions (drogue, alcool, tabac, sexualité, ...), traduisent souvent une dépendance intérieure bloquées par un mental tout-puissant.  A défaut de pouvoir mettre au jour et nommer l'origine réelle de la dépendance, le recours à certaines substances / pratiques permet de s'évader et de se vivre heureux l'espace d'un moment, de manière factice, et par procuration. Pour sortir de ce schéma de fonctionnement, il conviendra de prendre conscience de la véritable raison qui pousse à la consommation, afin de se libérer de son emprise et de reprendre le contrôle.  

La somatisation

Cette expression renvoie aux douleurs -parfois répétitives- que le corps exprime (mal de dos, eczéma, par ex.), sans qu'une explication physiologique ne leur soit associée. Les maux du corps ont souvent pour origine des mots que le psychisme n'arrive pas à libérer. Des ouvrages majeurs tels que ceux de Jacques Martel, Michel Odoul ou Philippe Dransart fournissent des interprétations intéressantes de l'origine des différentes maladies qui affectent le corps. 

La quête de sens

Derrière chaque épreuve de vie se cache un enseignement : son intensité est à la hauteur de l'épreuve. Nous pouvons soit laisser sur le bord de la route l'enseignement : tout n'est alors que douleur, ou nous pouvons donner du sens à la difficulté traversée (maladie, rupture, parcours de vie). La quête de sens a pour finalité de nous faire grandir en conscience, plus  authentique, plus humain, plus proche de ce que nous sommes au plus profond de nous.