Ethique & Déontologie

Au sein du cabinet, les codes de déontologie de la SFPAA (Société Francaise de Psychanalyse Active Appliquée) et de la SSSR (Society for Scientific Study of Religion) sont respectés. Ils forment un ensemble de règles morales, définies collectivement. Ces codes permettent de protéger aussi bien le patient que le thérapeute, en fournissant un cadre clairement délimité à la pratique professionnelle. J'ai participé à la refonte du code de déontologie de la SFPAA, dont je suis secrétaire général. 

J'ai coutume de dire qu'il n'existe pas d'éthique sans des preuves d'éthique : c'est pour cela que je ne fais pas payer la première séance, afin de laisser chacun décider si la méthode et le thérapeute conviennent. 

Ma pratique repose sur l'échange et les résonances qu'elle provoque. J'intègre dans mon éthique des valeurs-clés, parmi lesquelles : 


1 - Le respect : chaque personne possède son propre caractère et sa propre sensibilité, et donc un rythme unique. Il est de mon devoir d'adapter la progression du travail de la manière la plus juste, en fonction de la situation de chaque patient, dans le respect absolu de l'intégrité des personnes.
2 - L'ouverture d'esprit : cela signifie qu'il n'y a pas de place pour le jugement. Les dogmes, les croyances et les préjugés sont laissés de côté, afin de maintenir une neutralité bienveillante.
3 - La disponibilité : lorsque des sujets sensibles sont abordés, il peut arriver que le travail soit perturbant et nécessite un échange, sans attendre la séance suivante. Je me rends disponible pour en parler au téléphone.
4 - La réflexivité : il s'agit d'une valeur indispensable, qui me conduit à une actualisation régulière de ma propre pratique, en compagnie de mes confrères, afin de vérifier si des réajustements me sont utiles.

Depuis de nombreuses années, j'ai constitué un réseau de confiance avec des spécialistes de disciplines complémentaires, que je n'hésite pas à proposer à mes patients en fonction de leurs besoins. Il s'agit aussi bien de thérapies alternatives que de médecine conventionnelle, notamment quand une prise en charge devient nécessaire (médicaments, arrêts de travail). 

Déontologie professionnelle éthique psychanalyse
Code de déontologie psychanalyse active
Code de déontologie 2
Code de déontologie 3